Gâteau de pâques, sans gluten, au yaourt de brebis

DSCF1122

Inspirée par un gâteau italien à base de poudre d’amandes et de « ricotta », j’ai adapté la recette pour incorporer le yaourt de brebis de chez Fanny et Bruno (La Ferme de La Combe à l’Ours, 25270, ARC SOUS MONTENOT) ainsi que notre « pain » de noix râpé. Le yaourt de brebis est un délice, bien-sûr nature, ou avec du miel, des fruits etc…mais j’ai découvert que ça fait un gâteau léger et moelleux.

Ingrédients
120g de beurre
225g de cassonade
le zeste de 2 citrons bio, râpé finement
1 cuillère à café d’extrait de vanille
4 oeufs
250g de poudre de noix
20cl de yaourt de brebis
Sucre glace (pour décorer)

1.Chauffez votre four à 180°.

2.Beurrez un moule à gâteau et mettez du papier sulfurisé au fond.

3.Battez le beurre avec le sucre, rajoutez le zeste de citron et la vanille.

4.Rajoutez les jaunes d’œuf, un par un, en mélangeant bien à chaque fois.

5.Incorporez la poudre de noix,suivi du yaourt.

6.Dans un bol, montez les blancs d’œuf, séparément. Incorporez-les, doucement, avec les autres ingrédients.

7.Versez le mélange dans le moule et faites cuire pendant 30 minutes, jusqu’à ce que les bords soient légèrement dorés.

8.Laissez refroidir dans le plat. Ne vous inquiétez pas, ce gâteau est censé être bien moelleux. Il deviendra à peine plus ferme en refroidissant. Le gâteau suffit à lui-même mais se marie bien aussi avec de la crème du « chalet » ou un coulis de fruits.

Le « pain » de noix, le tourteau, le nyon etc…des petits noms pour désigner ce qui reste en fin de pressée. Nous faisons des huiles « vierges », qui sont pressées à froid et après chaque pressée,  il reste une sorte de grosse galette de cerneaux écrasés. Râpé et tamisé, le « pain » de noix ressemble à une farine/poudre. Il convient à des recettes sucrées ou salées comme celle que vous venez de découvrir.

Rien ne se perd!

 

Publicités